Des célébrités pour promouvoir votre marque ? Fausse ou bonne idée ?

Faire appel à une célébrité pour promouvoir l’image de votre entreprise peut s’avérer payante. Toutefois, il vaut mieux prendre toutes les précautions possible avant de communiquer … pour ne pas transformer le rêve en cauchemar.
C’est ce qu’à vécu, la chaine de pharmacie américaine Duane Reade récemment. Après avoir posté sur son compte twitter une photo de l’actrice Katherine Heigl sortant d’un de ses magasins, la chaine s’est attirée les foudres de l’actrice. Elle les accuse d’avoir utilisé sa photo sans son autorisation. Elle leur a réclamé 6 millions de dollars pour violation du droit à l’image. Ouch! Ca fait mal, n’est-ce pas ?

La photo originale a été publiée par le site de potins Just Jared  puis a été twittée par Duane Reade avec le message suivant: Une petite course rapide chez #DuaneReade ? Même Katie Heigl ne résiste à aller faire ses  courses dans la pharmacie préférée des New-yorkeurs.

Ce procès servira d’électro-choc aux moyennes et petites entreprises qui ne prennent que peu de précausion avec l’image des célébrités en les intégrant dans leur communication sans prendre en considération les risque juridiques qu’ils encourent et cela même sur les réseaux sociaux.
Dans l’ultra-connecté d’aujourd’hui, tout un chacun peut prendre des photos de n’importe qui, à n’importe quel moment et  les poster sur Facebook, Twitter et Instagram. Cela ne vous donne en aucun cas le droit d’utiliser ces photos en les associant à votre marque.

Les avocats spécialistes des médias donnent des pistes pour une bonne utilisation des célébrités dans sa communication sur les réseaux notamment. Par exemple, lorsque la célébrité utilise un de vos produits et le mentionne sur son compte twitter par exemple, il est généralement sans danger pour vous de retweeter le message à condition de ne pas sous entendre que vous avez affiliez votre produit à cette personnalité.

Il est vrai nous ne sommes pas au Etats-Unis, nos personnalités ne réclament pas encore des sommes astronomiques mais cela ne serait tarder. Lorsque l’on sait qu’une personnalité de la télé-réalité peut réclamer entre 1 500 à 3 000€ le tweet, il vaut mieux tourner son pouce 7 fois sur son clavier avant de commettre l’irréparable. A vos risque ou soyez prêt à sortir le cheque en cas de procès !

151 vues
151 vues Rédiger un commentaire
Pas de commentaire

Laisser un commentaire